Aller au contenu principal

Produits accessibles, en ligne et en saison, dans les Basses-Laurentides

Des mythes à l'Amérique

La culture de l'ail...

La réputation de l'ail est constituée d'un savoureux mélange de connaissances, mythes et superstitions.

Décrite dans de nombreux ouvrages retrouvés au Moyen Orient, Inde, Égypte... sa présence remonte à plus de 5000 ans.

une histoire qui dure depuis plusieurs siècles!

L'ail est l'un des plus anciens condiments consommés pour ses vertus alimentaires, médicinales et même magiques selon certains.

Provenant probablement d'Asie Centrale, son implantation s'est poursuivie dans l'Est de l'Asie et en Europe, avant de traverser les océans par l'entremise des nomades, conquérants et explorateurs.

Vertus et superstitions entremêlées, l'ail est consommé quotidiennement par les bâtisseurs des pyramides, et une gousse est même gravée au sommet de l'une d'elles. Utilisées au cours de la momification, des gousses d'ail ont également été découvertes dans le tombeau de Toutankhamon.

Il n'en fallait pas plus pour que la légende de Dracula

surgisse à travers les mythes attibuant, à l'ail,

le pouvoir de contrer le mal et le « mauvais oeil » !

Traversant époques et frontières, les Grecs puis les Romains confèrent à l’ail des vertus toniques, cardiovasculaires et anti-infectieuses tant pour leurs soldats que leurs athlètes en vue d’améliorer performances et endurance.

Signe de l’importance accordée à l’ail, même Ulysse, fameux héros de l’Odyssée d’Homère, sera protégé de graves ennuis grâce à ce bulbe.

La culture de l’ail se poursuit tout au long du Moyen Âge, où il est l’un des rares moyens choisis à titre de vermifuges ou pour se prémunir des épidémies de peste, lèpre, choléra ou typhus.

Marco Polo

Christophe Colomb

Retour de l'ail 

Louis Pasteur

Durant les Guerres...

Marco Polo, célèbre marchand italien, relate dans ses écrits que les Chinois emploient l’ail comme moyen de conservation de la viande crue ainsi que pour la désintoxiquer lorsqu’elle commence à être avariée.

Christophe Colomb, navigateur et explorateur italien, arrivant en République Dominicaine en 1492, transporte de l’ail durant son périple l’y implante. L’ail se propagera ensuite dans toute l’Amérique du Sud et Centrale.

Toutefois, pour des raisons incertaines, l’ail se dissémine tranquillement et ce n’est qu’au 19e siècle que son implantation se fera en Amérique du Nord, grâce à la cuisine mexicaine. La culture à grande échelle commencera en Californie.

Louis Pasteur, scientifique français, remarque en 1858, que l’ail détruit certaines bactéries.

Il détermine dès lors qu’il s’agit d’un puissant antibiotique naturel.

En 1916,   le gouvernement Anglais sollicite la population à faire des dons d'ail aux hôpitaux pour aider l'armée à lutter contre la septicémie et la gangrène.

Lors de la 2e Guerre Mondiale, les médecins russes pallient à la pénurie de pénicilline en la remplaçant par de l'ail. 

À la grande aventure de l'ail, s'ajoutent plusieurs personnalités célèbres dont :

Les membres de l'équipe Ail du Temps sont particulièrement fiers de participer à cette aventure agricole puisque les bulbes d'ail sont maintenant bien implantés en Amérique du Nord et au Québec par le fait même. Connaissances et utilisations évoluant avec le temps, l'intérêt est grand d'en apprendre davantage sur les vertus associées à l'ail et, surtout, d'en consommer!

Voyez nos produits :

La naissance du mythe des vampires

Ce mythe voit le jour à cette époque, suite à diverses observations dont le fait que l'ail repousse les insectes suceurs de sang telles les tiques.

Puis, il est noté que les gens atteints de la maladie de la porphyrie (grande sensibilité au soleil) vivent une accentuation de leurs symptômes en consommant de l'ail.